BIENVENUE SUR LE FORUM LE PLUS CONVIVIAL DÉDIÉ AU TOYOTA C-HR.
Petites annonces
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Meilleurs posteurs
10125 Messages - 29%
4953 Messages - 14%
3730 Messages - 11%
3231 Messages - 9%
2787 Messages - 8%
2573 Messages - 7%
2214 Messages - 6%
1958 Messages - 6%
1862 Messages - 5%
1731 Messages - 5%
Like/Tweet/+1

Partagez
Aller en bas
avatar
Thiminh01
Mascotte Fondatrice
Mascotte Fondatrice
Messages : 10125
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 48
Localisation : AMBUTRIX

Les débuts de Lexus

le Lun 19 Juin - 12:18
En 1989, après un long processus de développement impliquant 60 designers, 24 équipes de développement, 1 400 ingénieurs, 2 300 techniciens, 220 ouvriers, environ 450 prototypes, et plus d'un milliard de dollars de coûts, le projet F1 était achevé. L'automobile créée, la Lexus LS 400, avait un design unique qui ne partageait pas beaucoup d'éléments avec les Toyota précédentes et un nouveau V8 de 4 litres.
La LS 400 fit ses débuts en janvier 1989 au salon automobile de Detroit. En septembre de la même année, les modèles Lexus étaient vendus dans un réseau de 81 concessions à travers les États-Unis. La LS 400 était vendue en parallèle de la moins prestigieuse ES 250, basée sur une Toyota Camry ( modèle que l’on trouve en masse notamment au Vietnam) . Le lancement de Lexus fut accompagné d'une campagne publicitaire dans la presse et à la télévision, de plusieurs millions de dollars.
À son lancement, la LS 400 fut appréciée pour son silence, son intérieur ergonomique, ses performances, sa finition, son aérodynamisme et sa faible consommation, bien que critiquée pour son design et sa suspension trop souple. Le prix de lancement était de 38 000 $ ( 34 028 euros) aux États-Unis.
La LS 400 fut comparée à la Mercedes 420 SEL à 63 000 $ ( 56 476 euros) et que la BMW 735i  à 55 000 $ ( 49 252 euro) en termes de performances et de comportement.
Les débuts de Lexus ont surpris bon nombre de constructeur européens qui ont à l’époque enregistré des chutes importantes de vente BMW et Mercedes-Benz  ont accusé respectivement - 29 % et - 19 % aux États-Unis.
Un petit couac en décembre 1989, Lexus décide d'organiser le rappel de 8000 LS 400, à cause de plaintes de deux usagers concernant des défauts électroniques. En 20 jours, l'opération permet le remplacement de toutes les pièces affectées sur les modèles ; Lexus envoya gratuitement des techniciens prendre les voitures chez les propriétaires, les réparer et les ramener, ce qui fut loué dans la presse et forgea la réputation de la marque.
À la fin de l'année 1989, 16 392 berlines LS 400 et ES 250 ont été vendues dans les quatre mois suivant le lancement américain. Même si les ventes avaient commencé à un rythme moindre que celui attendu, l'objectif de la marque a été atteint avec 16 000 ventes.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum